Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Gioacchino Rossini

mercredi 22 février 2017


Classiquenews.com - Articles

Hier

INTERNET, 3ème Scène : OTHELLO d’Abd Al Malik

Classiquenews.com - Articles Internet. 3ème Scène : Othello de Abd Al Malik. La 3è Scène sur le site de l’Opéra national de Paris cultive les regards contemporains sur les grands mythes de l’opéra. Qu signifie par exemple Otello, opéra traité par les compositeurs lyriques au XIXè : Rossini puis Verdi ? Abd Al Malik en propose une lecture actuelle à travers une fiction exclusivement digitale, de moins de 15 mn, dans laquelle, la jalousie d’Otello, devenu l’assassin de sa bien aimée, Desdémone trouve une nouvelle résonance contemporaine, grâce à cet objet vidéo inédit, présentée le 22 février 2017. 3è scène : OTHELLO – Réalisation: Abd Al Malik. Avec: Matteo Falkone, Anaïs Kepekian, Pierre Gadou Schamber, Paola Valentin, Louison Dequesnes — Durée: 12’07. Abd Al Malik situe le chef-d’œuvre de Verdi dans un contexte urbain et actuel. Othello vient de sortir de prison : il retrouve ses quatre amis de la cité dont Cassio et Desdémone, son amoureuse. Othello offre un bracelet à Desdémone, « signe de renouveau » et promesse d’une vie désormais dédiée au Bien. Mais ses amis ont une surprise pour lui. Cassio le conduit en scooter, yeux fermés, jusqu’à l’Opéra Garnier à Paris, où Othello rêvait de pénétrer un jour dans sa vie. Dans la salle de spectacle, il assiste justement à une représentation de la tragédie mise en musique par Giuseppe Verdi : comme en un miroir de sa propre existence, Othello rencontre Othello, mise en abyme vertigineuse qui produit un délire paranoïaque. Dans ce court film de fiction, le réalisateur écrits les courts dialogues dans des intertitres, des cartons empruntés au cinéma muet, et la bande-son est constituée de la musique de l’opéra de Verdi arrangée par Arnaud De Solignac. Abd Al Malik brings modernity to Verdi’s masterpiece by setting it in our time and in an urban context…. ____________ 3ème scène : OTHELLO 2017. VOIR le film Othello de Abd Al Malik, d’après l’opéra de Verdi, ce 22 février 2017 sur le site de l’Opéra national de Paris / 3ème Scène ___________ Abd Al Malik. Bio express. Rappeur, poète, romancier, essayiste, activiste, scénariste et réalisateur français d’origine congolaise Abd Al Malik est né à Paris le 14 mars 1975, il grandit dans la cité HLM la plus difficile de Strasbourg (Neuhof). Aujourd’hui l’un des artistes les plus prolifiques et les plus reconnus en France, il est le seul artiste hip hop à avoir obtenu d’affilé 4 Victoires de la Musique pour chacun de ses albums solos. En 2008, il est à la fois l’Artiste de l’Année et décoré Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. En août 2009 le magazine Jeune Afrique le désigne parmi « Les 100 personnalités les plus importantes de la diaspora africaine ». Il obtient l’année suivante avec son deuxième ouvrage, La guerre des banlieues n’aura pas lieu, le Prix de littérature politique Edgar-Faure et adapte pour le cinéma son best-seller Qu’Allah bénisse la France (May Allah bless France! ) qui obtiendra notamment 2 nominations aux Césars (2015) et recevra au Festival de Toronto le Prix de la Critique Internationale (Prix FIPRESCI, 2014). Son deuxième album solo, Gibraltar (2006), est une référence dans le hip hop, le jazz et la chanson française. Il est aussi considéré, tout genre confondu, comme l’un des albums français les plus important de ces 10 dernières années. En 2016, il a sorti son tout dernier album Scarification et son roman Camus, l’art de la révolte chez Fayard. _____________ à venir : 3 Prochains rvs 3ème Scène : 15 mars 2017 Médée de Mikaël Buch avec Nathalie Baye et Vincent Dedienne 5 avril 2017 Sarah Winchester de Bertrand Bonello avec Marie-Agnès Gillot et Reda Kateb 26 avril 2017 Vibrato de Sébastien Laudenbach + D’INFOS sur le site 3ème Scène / Opéra national de Paris https://www.operadeparis.fr/3e-scene

Resmusica.com

Hier

Raretés italiennes par Riccardo Chailly avec le Filarmonica della Scala

Giuseppe Verdi (1813-1901) : Il finto Stanislao, Ouverture. Il Lombardi alla prima crociata, Prelude du Finale de l’acte III. Alfredo Catalani (1854-1893) : La Wally, Introduction de l’acte III. Gioachino Rossini (1792-1868) : La pietra del paragone, Ouverture. Gaetano Donizetti (1797-1848) : Ugo, conte di Parigi, Ouverture. Vincenzo Bellini (1801-1835) : Norma, Ouverture. Umberto Giordano (1867-1948) : Siberia, prélude de l’acte II. Giacomo Puccini (1858-1924) : Madama Butterfly, Intermezzo. Edgar, prélude de l’acte IV. Amilcare Ponchielli (1834-1886) : La GIoconda, Danse des Heures. Ruggero Leoncavallo (1857-1919) : Pagliacci, Intermezzo. I Medici, préludes des acte I et III. Arrigo Boïto (1842-1918) : Mefistofele, prélude du prologue. Filarmonica della Scala, direction : Riccardo Chailly. 1 CD DECCA. Notice de présentation quadrilingue anglais-français-allemand-italien. Enregistré en juin 2016 au Teatro degli Arcimboldi de Milan. Durée : 76'32.




Classiquenews.com - Articles

20 février

Livre événement, annonce. Gaspare SPONTINI par Patrick Barbier (Bleu Nuit éditeur, à paraître le 14 mars 2017)

Livre événement, annonce. Gaspare SPONTINI par Patrick Barbier (Bleu Nuit éditeur, à paraître le 14 mars 2017). Né italien, génial conteur lyrique, d’abord dans le genre idéalement maîtrisé du buffa napolitain (parfait assimilateur de Cimarosa au succès européen), Gaspare Spontini (1774-1851) affirme une maîtrise exemplaire dans le genre lyrique à gros effectif, genre « grand opéra » à la française,… ainsi, d’abord en France, protégé de l’Impératrice Joséphine, illustrant la pompe glorieuse napoléonienne (La Vestale, 1807 ; Fernand Cortez, 1809); puis à Berlin à partir de mai 1820, après avoir servi la France post impériale, celle de la Restauration (à travers des oeuvres de circonstances peu mémorables). C’est que frappé par le puissance dramatique (choeurs, scènes collectives, continuité de l’action, séduction mélodique de certains airs, et toujours cette noblesse impérieuse de l’inspiration…), le roi de Prusse, Frédéric Guillaume III, tombé sous le charme de sa musique, invite à grands frais l’impossible Spontini dans la capitale germanique. GASPARE SPONTINI en expérimentateur L’inventeur du grand opéra et du drame continu à l’âge romantique… Malgré l’opposition du parti anti italien qui ne comprend pas qu’un italien ne parlant pas l’allemand ait été choisi pour créer le nouvel opéra germanique (quand Weber compose Der Freischutz, puis Euryanthe), l’italien Spontini parvient cependant à imposer sa synthèse européenne dans la langue de Schiller et de Goethe : Lalla Rûkh, 1821, qui devient Nurmahal, 1822 ; surtout Alcidor, 1824, et Agnes von Hohenstaufen, 1827 (premier acte), puis version intégrale, en 1829 : prémice par l’ampleur de son dessein dramatique, du drame continu de Wagner. Le texte biographique, édité par Bleu Nuit éditeur, complet, très documenté et abondamment illustré de Patrick Barbier (auteur d’ouvrages clés sur Venise et les castrats entre autres), rétablit la carrure d’un génie de l’opéra romantique première manière. Il précise aussi la personnalité pas facile de cet homme entier, parfois sec et cassant, toujours soucieux de sa gloire et des titres et privilèges qu’il mérite en tant qu’auteur indépassable de La Vestale et de Fernand Cortez. Son ménage avec Céleste Erard est aussi bien évoqué : pilier d’une existence aux multiples distinctions et honneurs à l’échelle européenne. Au mérite illustre de Spontini d’avoir eu ce goût de faire connaître aux parisiens (finalement absents et moqueurs) Don Giovanni (1808) et Les Nozze di Figaro (1809) de Mozart alors qu’il était directeur de l’opéra impérial à l’Odéon (Théâtre Italien, rebaptisé alors « Opéra de l’Impératrice », réunissant les genres seria et buffa). Spontini méritait bien cette nouvelle biographie exhaustive. A l’heure où l’intérêt pour le romantisme français se confirme, rétablir Spontini à sa juste place – admirateur de Mozart et Beethoven, et lui-même admiré de Berlioz, s’avère bénéfique. D’autant plus en pleine année Méhul (DOSSIER MEHUL centenaire 2017 ), autre compositeur romantique français et précurseur de Spontini (La Vestale est créée la même année que Joseph de Méhul en 1807). Au final, le tempérament viril de Spontini illumine la scène romantique française et européenne à l’époque impériale et dans les années 1820 : il apporte une réflexion très convaincante sur l’idée de drame continu, sachant cultiver la force et l’impact dramatique des choeurs, la cohérence des situations enchaînées, rompant avec la tradition pourtant native, italienne, encore poursuivie par Rossini (Guillaume Tell, 1829), de l’air fermé. Chez Spontini se dessine une tendance que les germaniques vont reprendre, développer, étoffer grâce à Schumann et Wagner. De sorte que malgré ce qu’ont voulu faire accroire ses pires critiques à Berlin, Spontini réalise une synthèse profitable pour l’éclosion d’un drame romantique germanique après lui et grâce à lui. Telle n’est pas la seule et moindre conclusion qui se précise à la lecture de cette biographie désormais fondamentale. Compte rendu critique complet à venir le jour de la parution du livre Spontini par Patrick Barbier, dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com _____________________ Livre événement, annonce. Gaspare SPONTINI par Patrick Barbier (Bleu Nuit éditeur, à paraître le 14 mars 2017) — CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2017.



Classiquenews.com - Articles

16 février

CLERMONT-FERRAND : 25è Concours de chant

CLERMONT-FERRAND : 25ème Concours international de chant (28 février-4 mars 2017). Produit par le Centre Lyrique Clermont-Auvergne à Clermont Ferrand, le nouveau CONCOURS international de chant (édition biennale), cette année du 28 février (premières auditions éliminatoires) au 4 mars 2017 (finale) sélectionne les tempéraments lyriques les plus convaincants, dans des emplois préalablement définis, à destination de productions et de concerts qui garantissent aux lauréats des engagements concrets. car telle est la spécificité d’un Concours très suivi et attendu : les lauréats sont certains de participer à des productions préalablement confirmées, souvent présentant plusieurs, dans le cadre de reprises ou d’une tournée. Chacun des candidats défend sa prestation en vu d’être engagé pour tel rôle ou telle partie dans tel programme ou production. Cette année, il s’agit de sélectionner les interprètes de 3 nouveaux programmes/productions, -tous en liaison avec la culture viennoise : L’Enlèvement au sérail de Mozart, « Concert Vienne fin de siècle » (Lieder avec orchestre de A. von Zemlinsky, G. Mahler et F. Schreker), enfin « Récital An die Musik » (Lieder, airs d’opéra et d’opérettes signés Schubert, Brahms, Berg, Johann Strauss II)… Au terme de la compétition (Finale le 4 mars 2017), seront attribués 5 Prix : Le Prix du public “Bernard Plantey” : En l’honneur du fondateur du Centre lyrique, il récompense un finaliste désigné par le vote du public présent le 4 mars 2017 (valeur : 1 000 euros). Le Prix du Jeune Public “Ville de Clermont-Ferrand” (valeur: 1000 euros) Le Prix du Centre Français de Promotion Lyrique (valeur : 1000 euros) Le Prix spécial “Centre lyrique Clermont-Auvergne” (valeur : 1000 euros). ___________ Déroulement : Demi-finale, JEUDI 2 mars 2017 14h – 17h et 20h – 23h Finale, le SAMEDI 4 mars 2017 à 15h ___________ Le 25è Concours international de chant de Clermont-Ferrand en chiffres : 359 chanteurs de 54 nationalités, 143 sélectionnés pour les auditions, 111 ont validé leur inscription : soit 35 nationalités différentes ; 50 Sopranos, 21 Mezzo-Sopranos, 24 Ténors, 8 Barytons, 8 Basses. Âge moyen : 34 ans. Jury du 25è Concours : Président : Raymond Duffaut Président du Centre Français de Promotion Lyrique, Conseiller artistique de l’Opéra Grand Avignon Membres du Jury 2017 : Eva Märtson, professeur de chant au conservatoire de Hanovre, Conseillère artistique de l’Opéra de Tallin, ancienne Présidente de l’Association internationale des cercles Richard Wagner Amaury du Closel, directeur musical d’Opéra Nomade, du Forum Voix Etouffées Roberto Forés Veses, directeur musical de l’Orchestre d’Auvergne Jeff Cohen, pianiste Richard Martet, rédacteur en chef d’Opéra Magazine Pierre Guiral, directeur de l’Opéra du Grand Avignon Xavier Adenot, directeur de production de l’Opéra de Massy Frédéric Roels, directeur de l’Opéra de Rouen Normandie Julien Caron, directeur du Festival de La Chaise-Dieu Pierre Thirion-Vallet, directeur général et artistique du Centre lyrique Clermont-Auvergne ______________ Biennale, le Concours international de chant de Clermont-Ferrand distingue les tempéraments vocaux les plus convaincants et leur offre des engagements (opéras, concerts, récitals…). L’édition 2017 concerne 3 productions / programmes programmés dans les saisons prochaines : L’opéra L’Enlèvement au sérail (Die Entführung aus dem Serail) de W.A. Mozart. Singspiel en trois actes K. 384 (Version scénique – Chantée et parlée en allemand, diapason 440) Rôles recherchés : Konstanze , soprano Belmonte , ténor Blonde , soprano Pedrillo , ténor Osmin , basse Direction musicale (création) : Roberto Forés Veses / Mise en scène : Emmanuelle Cordoliani / Orchestre d’Auvergne / nouvelle production : Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand / répétitions à partir du 11 décembre 2017. Représentation : 11, 13 et 15 janvier 2018. Diffusion dans le cadre des saisons 2017 – 2018 et 2018 – 2019 : Opéra Grand Avignon : 18 et 20 février 2018 / Opéra de Rouen Normandie : 4, 6, 8 et 10 avril 2018 / Opéra de Massy : 25 et 27 mai 2018 / Opéra de Reims : janvier 2019 (2 représentations). Concert Vienne fin de siècle Lieder avec orchestre de A. von Zemlinsky, G. Mahler et F. Schreker. Tessiture recherchées : Une Mezzo-soprano ou un Baryton Musiques d’Alexander von Zemlinsky : Sechs Gesänge opus 13 – 6 Lieder opus 13 / Gustav Mahler : Lieder eines fahrenden Gesellen – Chants d’un compagnon errant / Franz Schreker : Fünf Gesänge – 5 Lieder pour voix grave. Informations : Amaury du Closel (direction musicale) / Version pour orchestre de chambre Concerts : Festival de La Chaise-Dieu / août 2017 ; Clermont-Ferrand : février – mars 2018 ; Strasbourg : Forum Voix Etouffées / février – mars 2018 Récital An die Musik Lieder, airs d’opéra et d’opérettes Tessitures recherchées : 2 voix - soprano, mezzo, ténor, baryton ou basse. Musiques : Franz Schubert, Johannes Brahms, Alban Berg et Johann Strauss. Information : Jeff Cohen (piano) / Récital : Clermont-Ferrand / février – mars 2018. _______________ Toutes les informations sur le site du CONCOURS INTERNATIONAL DE CHANT DE CLERMONT-FERRAND REPORTAGE VIDEO : focus sur le dernier CONCOURS de chant de Clermont-Ferrand, 24è édition, février 2015, avec la distinction de la jeune mezzo soprano Elsa Dreisig pour le rôle de Rosina dans Le Barbier de Séville. REPORTAGE VIDEO. Concours de chant de Clermont-Ferrand 2015.Edition biennale, le Concours international de chant lyrique de Clermont Auvergne se déroule à l’Opéra Théâtre de Clermont Ferrand. Fondé en 1985, le Concours est organisé par le Centre lyrique Clermont-Auvergne (dirigé par Pierre Thirion-Vallet) qui depuis 1998 conçoit aussi la saison musicale de l’Opéra de Clermont-Ferrand. Comme à son habitude et selon son fonctionnement, la Compétition cherchait à distribuer plusieurs rôles dans trois programmes/productions nouveaux bientôt à l’affiche de l’Opéra de Clermont et ensuite dans plusieurs autres villes à l’occasion de tournées. Car le Concours ne remet pas de prix : il offre des engagements pour les chanteurs les plus prometteurs. En février 2015, le jury choisit à distribuer Le Barbier de Séville de Rossini, Acis et Galatée de Haendel mais aussi distinguer la soprano créatrice d’une nouvelle pièce lyrique du compositeur Oscar Bianchi, membre du jury. Grand reportage vidéo en deux volets sur un Concours exemplaire, tant par la diversité des profils accueillis que son fonctionnement singulier © CLASSIQUENEWS.COM. Et aussi VOLET 1/2 : entretiens avec Pierre Thirion-Vallet, Amaury du Closel, Damien Guillon, Hélène Walter, Oscar Bianchi…

Classiquenews.com - Articles

14 février

CD événement, annonce. Paganini : Caprices par Pierre Lenert – transcriptions pour alto (2 cd Paraty)

CD événement, annonce. Paganini : Caprices par Pierre Lenert – transcriptions pour alto (2 cd Paraty). TRANSCRIPTIONS SPECTACULAIRES. Du céleste fantasmé au terrestre incarné, Pierre Lenert retrouve l’alto de Paganini… Depuis Emanuel Vardi en 1965 (Epic) aucun soliste digne de ce nom ne s’était frotté aux délices enivrants déconcertants et aussi particulièrement éprouvants des Caprices paganiniens. Pierre Lenert en relève le défi en 2017 dans ce récital de transcriptions pour l’alto, révélant toute l’ambiguité fascinante des Caprices : pièces de virtuosité vertigineuses et miniatures ciselées dévoilant des harmoniques inconnues propres à l’instrument ainsi chahuté, « forcé », éreinté, sublimé. De l’épreuve (acrobatique et technique) naît le pur plaisir et des joyaux de musicalité expressive. Du travail surgit l’inespéré, l’inouï, plus fort et intense que la nature…Tel pourrait être le credo de ce projet exceptionnel qui nous offre en février 2017, ses apports spectaculaires, grâce à l’éditeur Paraty. 24 Caprices de Paganini… Du céleste imaginé au terrestre incarné Pour l’instrument, Paganini, comme Liszt au piano, fait surgir des prodiges de virtuosités habitées, jamais creuses ni strictement décoratives car ici la démonstration cède le pas à une véritable dramaturgie de l’intention artistique et esthétique. L’âme sublime le geste : il lui indique les jalons d’une transformation certes technicienne, surtout spirituelle. Et la transcendance quant elle est habitée par une telle élégance de ton, fusionne avec la vérité et le profondeur. Le chant de l’instrument égale les meilleures voix imaginées à l’âge romantique, dans la ligne vocale écrite par les contemporains de Paganini : Rossini, Bellini, Donizetti, c’est à dire ces belcantistes, préverdiens, qui avaient surtout le souci de la ligne : sa couleur, son étendue, sa finesse… En transposant pour l’alto – son instrument, et l’instrument de Paganini lui-même (il était altiste), Pierre Lenert relève le défi de l’esprit, aux côtés des contingences et maîtrises techniciennes : retrouver le timbre et la couleur de l’instrument originellement paganinien ; faire surgir comme un chant sincère, la ligne du bel canto, porteur de cet infini émotionnel qui porte tout idéal esthétique. Au delà, des prouesses virtuoses, se cache une musicalité angélique et céleste que peu de soliste savent restituer : du céleste imaginé, au terrestre incarné, le cheminement d’un grand interprète, paganinien de la première heure, s’affirme dans ce double album édité par Paraty. Pierre Lenert joue l’alto de Jean-Baptiste Vuillaume « Comte Basile Cheremetieff » de 1865… A venir dans le mag cd dvd livres de classiquenews, le compte rendu critique des 24 Caprices de Niccolo Paganini (1782-1840), transcription pour l’alto, par Pierre Lenert (2 cd Paraty). ____________ + D’INFOS sur le site des Caprices par Pierre Lenert / PARATY - CLIC de CLASSIQUENEWS de février et mars 2017

Gioacchino Rossini
(1792 – 1868)

Gioachino Rossini1 est un compositeur italien (29 février 1792 - 13 novembre 1868). Comptant parmi les plus grands compositeurs du xixe siècle, tant par l'importance et l'étendue de son répertoire que par sa qualité, son nom se rattache surtout à l'opéra dont les plus populaires sont - encore de nos jours - Il barbiere di Siviglia (d'après Le Barbier de Séville de Beaumarchais), La Cenerentola (d'après Cendrillon), La gazza ladra (La Pie voleuse), L'italiana in Algeri (L'Italienne à Alger) et Guillaume Tell. Parmi ses œuvres de musique sacrée, il laisse un Stabat Mater et une Petite messe solennelle composée dans ses dernières années. Bon vivant et gastronome à la table réputée, il compose des pages culinaires auxquelles il donne le nom de ses opéras (Les bouchées de la Pie voleuse, Tarte Guillaume Tell) et baptise ses Péchés de vieillesse selon son inspiration gourmande (Hachis romantique, Petite Valse à l'huile de ricin). Le « tournedos Rossini » est une célèbre création culinaire nommée en son honneur.



[+] Toute l'actualité (Gioacchino Rossini)
22 févr.
Classiquenews.com...
22 févr.
Resmusica.com
20 févr.
Classiquenews.com...
18 févr.
Resmusica.com
16 févr.
Classiquenews.com...
14 févr.
Classiquenews.com...
19 janv.
Resmusica.com
18 janv.
Classiquenews.com...
7 janv.
Carnets sur sol
6 janv.
Classiquenews.com...
4 janv.
Classiquenews.com...
31 déc.
Le blog de Philopera
24 déc.
Le blog d'Olivier...
23 déc.
Le blog de Philopera
18 déc.
Classiquenews.com...
14 déc.
Carnets sur sol
10 déc.
Classiquenews.com...
9 déc.
Resmusica.com
8 déc.
Classiquenews.com...
4 déc.
Jefopera

Gioacchino Rossini




Rossini sur le net...



Gioacchino Rossini »

Grands compositeurs de musique classique

Opéras Barbier De Séville Guillaume Tell Sigismondo

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...